Prothèses mammaires avec mastopexie

Prothèses mammaires avec mastopexie

Qu’est-ce qu’une intervention de plastie prothèses ?

Une intervention dite de plastie prothèses est nécessaire lorsque l’aréole est trop basse pour permettre la pose d’implants mammaires uniquement. Une plastie prothèses correspond donc à une cure de ptose (remontée mammaire) associée à une pose de prothèses mammaires.

 

Quand est-ce qu’il est nécessaire d’associer une cure de ptose avec la pose de prothèses mammaires ?

Il est nécessaire de réaliser une plastie prothèses (cure de ptose + pose de prothèses mammaires) lorsque l’aréole ne remonte pas suffisamment une fois les prothèses mises en place. Il est possible dès la consultation de prévoir à l’avance la position de l’aréole avec prothèses mammaires (position des aréoles lorsqu’une patiente met ses mains derrière la tête et les coudes en arrière), ce qui permet en préopératoire de prévoir et d’expliquer à chaque patiente la nécessité de remonter les aréoles simultanément.

 

Quelles sont les cicatrices d’une plastie prothèses ?

Il existe 2 types de plastie prothèses : le round block et la plastie en « T inversé ».

Le round block consiste à remonter l’aréole en laissant une cicatrice uniquement autour de l’aréole. Cette technique a pour avantage majeur de ne laisser de cicatrice qu’autour de l’aréole :

-elle est réservée aux remontées inférieures à 4cm,

-il n’est pas rare de reprendre cette cicatrice pour l’améliorer au bout d’un an,

-elle ne permet pas de traiter l’excès de peau d’un sein vidé.

La plastie en « T inversé » permet à la fois de remonter l’aréole mais aussi de redessiner le sein en retirant l’excès de peau mammaire. Il en résulte une cicatrice autour de l’aréole (comme le round block), une cicatrice verticale d’environ 6cm et une cicatrice horizontale cachée dans le sillon sous-mammaire.

 

Quels sont les risques liés au tabac d’une plastie prothèses ?

Lors d’une intervention de plastie prothèses chez une patiente fumeuse, le risque de désunion de cicatrice et d’exposition des prothèses mammaires est nettement plus important, avec dans le même temps un risque d’élargissement inesthétique des cicatrices.

 

Quelles sont les consignes postopératoires d’une plastie prothèse ?

Les consignes postopératoires sont identiques à celles après pose de prothèses mammaires seules avec des soins locaux de cicatrice quotidiens plus précautionneux (Lavage délicat à l’eau et au savon dans la douche et pansement siliconé).

 

Quels sont les critères de prise en charge d’une plastie prothèses par l’assurance maladie ?

L’assurance maladie prend en charge une partie importante des frais médicaux liés aux prothèses mammaires dans les cas suivants :

1/ Asymétrie mammaire supérieure à un bonnet,

2/ Malformation mammaire de type seins tubéreux.

Si une patiente désire une augmentation mammaire et l’un de ces critères est présent, je remplis une demande d’entente préalable qui entrainera une étude de dossier par l’assurance maladie avec souvent examen clinique par un médecin conseil de l’assurance maladie.

 

 

Quel est le tarif d’une plastie prothèses ou cure de ptose prothèses?

Avec accord de l’assurance maladie : 0 (malformation sévère) à 1800€.

Sans prise en charge par l’assurance maladie : 5800€.