Actualité

Peut-on réaliser plusieurs interventions le même jour ?

Certains patients souhaitent réaliser plusieurs interventions le même jour ce qui a effectivement pour avantage de nécessiter une seule période de convalescence et une seule anesthésie générale.

Néanmoins, ces interventions longues augmentent plusieurs risques (anémie (baisse du taux de globule rouge), phlébite (caillot de sang dans les veines)).

En pratique, cela implique plus de précautions pour le chirurgien et l’anesthésiste afin d’éviter des suites opératoires plus difficiles (fatigue, douleurs, complications).

1° Les précautions préopératoires :

-Le tabac étant un facteur majeur de complications postopératoires, il est formellement interdit chez des patients qui souhaitent une chirurgie plus longue et sur plusieurs sites opératoires.

-Une charge en fer (prise de fer en comprimés) peut être réalisée dans le mois précédent pour éviter une anémie (manque de globules rouges) pendant la période postopératoire.

 

2° Les précautions peropératoires :

-Limiter au maximum la perte de globule rouge en opérant plus lentement, en infiltrant les sites opératoires et les incisions cutanées de vasoconstricteurs et en maintenant une tension artérielle autour de 100mmHg.

-Limiter au maximum le refroidissement corporel en maintenant une température de la salle opératoire autour de 22 degrés, en couvrant les sites opératoires non opérés, en utilisant des couvertures chauffantes et parfois en perfusant du sérum chaud.

 

3° Les précautions postopératoires :

-Prévoir une période de convalescence plus longue, bien entourée et bien organisée pour limiter toute difficulté pratique pendant cette période de convalescence.

-Réaliser une bonne surveillance par des soins infirmiers de qualité et une vigilance accrue pour dépister précocement une anémie, un évènement postopératoire non désiré ou une phlébite.

Docteur Picard

Chirurgien plasticien spécialisé en prothèses mammaires, rhinoplastie et lipofilling de fesses